Emprunter ensemble

we moë accompagne dans son parcours d’emprunt, chaque personne avec une capacité financière suffisante, qu’elle ait un risque de santé ou non. Découvrez le parcours type de l’emprunt bancaire, pour l’achat d’une maison ou la création d’une entreprise.
PARTICIPEZ AU CONTRAT COLLECTIF

Le parcours type de l’emprunt bancaire

Le Risque Aggravé de Santé (RAS), c’est grave docteur ?
Le Risque Aggravé de Santé fait référence à n’importe quelle problématique de santé, qu’elle soit passée, présente ou future, sans différenciation de la gravité médicale. Il n’existe pas de liste de pathologies concernées : cela va de la maladie chronique (diabète…) à un handicap (prothèse…), en passant par un accident de santé ponctuel et sans séquelle.
A savoir :
La grille de référence du droit à l’oubli, mentionnée dans la convention AERAS ne concerne en pratique que 9 pathologies auxquelles s’ajoute un certain nombre de critères liés aux protocoles thérapeutiques et aux stades d’avancement de ces pathologies !
Qui est touché par le Risque Aggravé de Santé ?
En France, 15 millions de personnes présentent un risque de santé… Et toutes les assurances n’ont pas les mêmes critères pour évaluer un RAS. Demandez conseil auprès de we moë.
Pourquoi doit-on remplir un questionnaire de santé pour la demande d’assurance emprunteur ?
Les assurances emprunteurs cherchent à mesurer la probabilité qu’une personne ne puisse pas rembourser ses échéances de prêt à cause d’une problématique de santé.
 Mais comment une assurance peut évaluer ce risque alors qu’aucun médecin ne peut prédire avec certitude l’évolution d’une pathologie et ses conséquences ?
Que se passe-t-il quand un risque aggravé de santé est détecté ?
Lorsqu’un RAS est détecté, les exclusions et/ou surprimes sont appliquées par les assurances emprunteurs ce qui peut rendre l’emprunt impossible. Les banques proposent parfois des garanties alternatives (hypothèque, caution ou nantissement d’une assurance-vie…). Elle n’a pas d’obligations à les proposer et accepter encore faut-il pouvoir les solliciter.Pour we moë, le risque de santé, au-delà d’une limite médicale, ne doit pas être une limite dans son épanouissement personnel et ses projets de vie !
S’engager dans un contrat collectif

En tant qu’apporteur d’affaires auprès des banques et assurances, we moë mutualise les contrats de personnes à risque et sans risque et peut ainsi les négocier les contrats d’assurance emprunteur aux :

  • même prix
  • mêmes conditions
  • mêmes fontionnements qu’un contrat individuel

Cette mutualisation de contrats permet aux emprunteurs RAS de réaliser leurs projets de vie et aux autres emprunteurs de les aider, sans risque.

Le 1er contrat collectif d’assurance-emprunteur aux même conditions pour tous !

Pré-engagement au contrat collectif d’assurance-emprunteur

we moë a pour objectif de faire changer les codes du système bancaire et d’assurances.
Avec notre contrat collectif d’assurance-emprunteur, les personnes en capacité financière de demander un prêt, avec ou sans risque de santé, pourront toutes s’assurer dans les mêmes conditions!

Vous adhérez à notre démarche innovante? Vous souhaitez emprunter de façon équitable et durable?
Inscrivez-vous afin d’être les premiers à participer à notre contrat collectif lors de son prochain lancement.


ParticulierProfessionnel




Je souhaite demander une assurance emprunteur sous un contrat collectif

Présentez-vous un Risque Aggravé de Santé ?

« Afin de nous aider dans le lancement de ce contrat collectif, nous avons besoin d’estimer la proportion de personnes présentant un risque de santé ou pas à être intéressées par ce contrat. Cette question n’est pas liée au formulaire que vous venez de remplir, elle est totalement ANONYME et facultative. Elle reste cependant importante pour nous. Merci pour votre participation ! »