La capacité financière

Que vous ayez comme projet l’achat d’un bien immobilier, la création d’une entreprise ou tout autre projet qui nécessite que vous souscriviez à un prêt bancaire, la première chose que vous devez vérifier c’est que vous avez une capacité financière pour emprunter. En d’autres termes avez-vous les moyens financiers actuellement pour vous engager à rembourser un emprunt sur plusieurs années. Il faut prendre rdv avec une ou plusieurs banques qui vont étudier vos revenus et vos dépenses pour aboutir à un accord de principe. La banque ne s’engage pas à vous financer avec cet accord, c’est juste une première étape afin qu’elle puisse vous dire si vos revenus vous permettent d’emprunter.

Les principaux éléments qui vont être regardés sont :

  • votre apport personnel,
  • vos ressources,
  • vos charges actuelles (les crédits en cours, les pensions, etc…).

Cela vous permet d’avoir une estimation du montant que vous pourriez souscrire. Pour commencer à regarder les annonces immobilières vous avez besoin de savoir de quel budget vous pourriez disposer.

Si la banque considère que vos revenus actuels sont trop faibles pour faire face à une charge supplémentaire (comme un emprunt), que vous ayez une problématique de santé ou pas, la question de l’assurance de l’emprunt ne se posera pas.

NB : Des structures qui peuvent vous aider dans le cas de revenus trop modestes comme l’ADIE ou CRESUS.

Si ce premier niveau d’étude est positif, c’est-à-dire que vos revenus et vos charges actuelles vous permettent de faire face à un emprunt, alors la banque va vous faire ce que l’on appelle un accord de principe. Nous vous rappelons que cet accord n’est en rien un engagement de sa part, cela vous permet par contre d’avancer intelligemment dans vos démarches.

Pour préparer votre rdv avec la banque pour que celle-ci puisse analyser votre situation financière, vous pouvez d’ores et déjà réunirent les documents suivants :

  • vos deux derniers avis d’imposition
  • vos trois derniers bulletins de salaire et ceux de votre conjoint.e si vous empruntez à deux
  • votre contrat de travail et celui de votre conjoint.e si vous empruntez à deux
  • vos relevés bancaires des trois derniers mois (si vous prenez rdv avec une autre banque que celle que vous avez actuellement)
  • vos tableaux d’amortissements des autres prêts en cours si vous en avez
  • vos relevés d’épargne si vous en avez (que ce soit de l’épargne sur un livret ou de l’épargne salariale)
  • vos justificatifs de pensions (avec les versements et les prélèvements selon votre cas) si vous en avez : cela peut être une pension d’invalidité et /ou une pension alimentaire
  • vos attestations de la CAF si vous percevez une allocation
  • votre justificatif de domicile

D’une banque à l’autre peut-être qu’il vous sera demandé des documents complémentaires. N’hésitez pas donc au moment de la prise de rdv à demander la liste des documents qu’ils souhaitent avoir.

En plus de ces documents, nous vous conseillons de vous munir de :

  • vos quittances de loyer si vous êtes locataire actuellement. L’idéal serait des 12 derniers mois. Même si on ne vous les demande pas à ce moment de vos démarches, l’objectif va être de démontrer que vous êtes bien en capacité de payer tous les mois un loyer donc ce sera pareil pour un emprunt.
  • si sur vos relevés bancaires, des agios ou des commissions apparaissent, ce n’est jamais bien vu. Si vous venez de traverser quelques mois difficiles financièrement, attendez peut-être deux ou trois mois afin d’assainir votre situation afin que cela n’apparaisse pas sur vos trois derniers relevés.

NB : Si vous constatez que cela fait plus de six mois que vous avez ce type de frais (agios ou commissions), nous vous conseillons vivement de prendre rdv avec CRESUS. Il n’y a pas de situation irrémédiable, il faut prendre les bonnes mesures tout de suite et se faire conseiller pour éviter que la situation ne se dégrade. Surtout si vous avez un projet à réaliser !

Vous pouvez aussi faire un rapide calcul en listant toutes vos charges mois par mois. Reprenez vos relevés bancaires et faites des grandes catégories par type de dépenses :

  • alimentaire
  • loyer + charges
  • impôts
  • abonnements (internet, électricité, téléphone, …)
  • loisirs
  • ….

Et en face faites de même pour les revenus et autres rentrées d’argent :

  • salaire
  • allocations

Ces montants vont vous être demandés alors autant les avoir en tête. Cela vous permet aussi de faire un peu le point sur votre reste à vivre, c’est-à-dire ce qu’il vous reste une fois que vous avez payés toutes les charges dites fixes chaque mois. C’est à partir de ce montant que la banque va pouvoir vous faire une proposition. La mensualité que vous pourrez rembourser tous les mois en dépendra et donc la durée et le taux de l’emprunt.

Bonnes démarches !